Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 novembre 2014

Prochain débat 4 déc.: l'enjeu de la confiance dans l'économie de partage

économie collaborative, économie de partage, confiance, réputation, e-reputation, Drivy, ZenWeShare, juridiqueParticipez à notre prochain débat "Économie de partage et sites collaboratifs: quelles garanties pour établir la confiance?", le jeudi 4 décembre de 18h30 à 21h.

Face au nombre croissant de particuliers qui interagissent en ligne avec des inconnus (hébergement, covoiturage, vente, prêt...) et l'enjeu de devoir faire confiance en l'autre, cette nouvelle économie collaborative, plus solidaire, pose plusieurs questions : comment bâtir sa réputation et la diffuser? Quelles sont les garanties mises en place sur ces sites de partage pour protéger les particuliers? Quelles inquiétudes persistent et comment y faire face? Quels risques pour les acteurs de cette économie? Quatre intervenants seront présents pour en débattre:

Véronique LAGARDE, associée, Cabinet Lefèvre Pelletier & associés
Économies de partage : un partage juridiquement pas toujours simple
Benoit ALLIBE et Kevin BECKER, respectivement directeur fondateur et directeur marketing & communication de ZenWeShare
Comment l'internaute peut asseoir sa réputation et générer un capital confiance.
Camille HENRY, responsable Communication, Drivy
Les garanties mises en place par les entreprises et les inquiétudes des internautes qui persistent.

Lieu: cabinet Lefèvre Pelletier & associés, 136 av. des Champs Elysées - 75008 PARIS. Métro/RER Charles de Gaulle-Étoile ou ligne 1 Georges V.
Inscription: entrée libre mais inscription par mail obligatoire à femmesdd [at] gmail.com

17 septembre 2012

Prochain débat le 4 oct. "Entreprise et DD : comment garantir la crédibilité de sa communication ?"

entreprise,crédibilité,développement durable,communication,réputation"Entreprise et Développement Durable : comment garantir la crédibilité de sa communication ?"

Horaires: 18h45 à 21h
Lieu: Espace Batignolles
18 Rue la Condamine – 75017 Paris (voir plan d'accès).

L’objectif de cette rencontre est de confronter le point de vue d’acteurs autour des enjeux suivants:

1. Quels sont les leviers pour bâtir sa réputation/e-réputation en matière de développement durable et, par opposition, quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
2. Comment éviter les effets du greenwashing et faire reconnaitre la sincérité de ses actions ? Comment se démarquer d’entreprises moins exemplaires mais plus visibles?
3. Comment donner une image positive de son activité (notamment au regard d’activités mal perçues par le grand public malgré de réels efforts) ?

Intervenants confirmés:
Béatrice PARGUEL
, chercheur au CNRS, docteur en Sciences de Gestion de l'Université Paris-Dauphine dont la thèse a remporté le Grand Prix BVA de la Recherche en Marketing.

Alexis KRYCEVE, cofondateur du collectif PUR PROJET avec Tristan Lecomte (fondateur d'Alter Eco). Pur Projet accompagne les entreprises dans l'intégration de la problématique du climat au coeur de leur raison d'être et de leurs métiers, en développant notamment des activités d'Insetting (compensation des impacts).

Mathieu TAUGOURDEAU, Directeur général pôle entreprises, Groupe SOS, ancien Directeur de la Manufacture Durable, regroupant les agences de conseil et de services en développement durable du Groupe SOS.

... ainsi que le témoignage du Groupe AXA, qui fera part de son retour d'expérience sur la mise en place d'un projet de communication en liaison avec le développement durable inscrit dans la stratégie du groupe.

Modératrice: Julie-Marlène PELISSIER, fondatrice de "15 heures 10" (agence de Conseil et Communication spécialisée en Communication Globale & Digitale et RSE), ancienne directrice conseil chez Euro RSCG C&O.

Pour vous inscrire, envoyez un mail avec vos coordonnées (femmesdd@gmail.com). L’entrée est gratuite pour les adhérentes de notre association et de 20 euros pour les non-adhérentes (réglable sur place). Attention, la synthèse complète du débat ne sera désormais envoyée qu’aux adhérentes de l’association et aux non-adhérentes inscrites au débat.

Celles qui souhaitent adhérer et s’inscrire à cette rencontre pourront régler leur cotisation sur place (50 euros pour une adhésion jusqu'au 31 déc. 2013: voir notre rubrique "modalités d'adhésion").