Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 septembre 2011

Les pouvoirs de police du maire en matière de déchets

environnement,déchet,police,maire,collectivité,législation,juridiqueLe maire dispose d’importants pouvoirs de police lui permettant de faire procéder à l’élimination des déchets présents sur des terrains appartenant à des propriétaires publics ou privés et susceptibles d’occasionner des dommages à l’environnement.
Par Isabelle Guitton-Bernet, associée fondatrice d’Ecolex Formation

Le maire peut user au choix de ses pouvoirs de police générale résultant des dispositions de l’article L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) ou des pouvoirs de police spéciale qui lui sont conférés par l’article L.541-3 du Code de l’environnement qui vient d’être mo­difié par l’Ordonnance n° 2010-1 579 du 17 décembre 2010 transposant la Direc­tive-cadre du 19 novembre 2008 relative aux déchets.

L’application des dispositions du CGCT a un inconvénient majeur par rapport à celle du Code de l’environnement : les frais d’enlèvement des déchets sont à la charge de la commune (V. Elimination des déchets : polices et responsabilités d’élimination en concours, JCP A 2007, n° 19, note Ph. Billet), alors que l’article L.541-3 offre à l’autorité titulaire du pou­voir de police la possibilité de mettre en oeuvre des sanctions administratives dissuasives comme la consignation des sommes nécessaires à l’élimination des déchets ou l’exécution d’office aux frais du responsable.

Lire la suite