Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 novembre 2011

Vous reprendrez bien un peu de pesticide?

environnement,santé,bien-être,alimentationPour vivre, l’être humain a besoin de trois substances fondamentales : l’air, l’eau et l’alimentation. S'il y a beaucoup de chose à redire sur la qualité de l’air, spécifiquement en milieu urbain ainsi que sur l’eau, entre les nitrates et l’aluminium qu’elle contient, l’aspect alimentaire est un peu oublié dans nos modes de vie de plus de plus chronométré... Par Estelle MORAUD, manager commercial, Camif Habitat.

Il y a bien sur l’alimentation "plaisir"... mais l’alimentation "santé" s’inscrit dans une agriculture durable et respectueuse de notre environnement. Or, produire plus, à moindre coût et à moindre qualité, au point de réaliser un mixte chimique qui, hormis l’aspect, n’a ni le goût, ni les contenances nutritives d’une vraie alimentation, telle est la direction prise depuis des années par l’industrie agro-alimentaire, en pressurisant les agriculteurs pour mieux répondre aux exigences de rentabilité de la grande distribution. Cette orientation passe par l’utilisation excessive des pesticides, la France se plaçant comme la championne européenne de l’utilisation de produits phytosanitaires. Déversés dans notre environnement lors des traitements, les pesticides sont présents partout:


- Dans l’eau : en métropole, 92 % des points de mesure échantillonnés dans les cours d'eau présentent au moins un pesticide quantifié, 75% dans les points d'eau et 70% des eaux souterraines (source: Ministère, données 2011). Les herbicides sont les composés les plus retrouvés dans les eaux.
- Dans l’air : l'Observatoire des Résidus de Pesticides a publié en 2009 des mesures indiquant que 57% des mesures dépassaient le ng/m3, en milieu rural, comme en milieu urbain.
- Les brouillards : l'INRA a démontré dès le milieu des années 90 que des pesticides étaient également présents dans le brouillard, à des teneurs bien supérieures à celles des eaux de pluie.

Lire la suite