Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 juin 2015

Débat 24 juin: De l'Éco-orgasme aux OGM

OGM, éco-orgasme, santé, environnement, écologie

Puisqu'il parait que l'été booste notre libido, autant nous préparer à affronter cette saison sereinement! Le réseau Femmes & Développement Durable a le plaisir de vous convier le mercredi 24 juin (19h15- 21h30) pour débattre de santé, sans tabou, sans vulgarité, mais sur un ton léger pour traiter de sujets sérieux, de la sexualité écolo à l'alimentation sans OGM.

​Nous aurons ainsi le plaisir de recevoir :

  • Christian VÉLOT, Docteur en biologie, généticien moléculaire à l'Université Paris-Sud 11, Vice-Président du Criigen, administrateur de la Fondation sciences citoyennes, qui évoquera le sujet "OGM et pesticides : un scandale sanitaire"
  • P​auline REYBIER, co-​présidente​ du mouvement Générations Cobayes, lauréate du Prix Mondadori Femmes et Développement durable​ 2013​ , qui présentera l​e projet annuel ​ "les 7 commandements de l'éco-orgasme"

Et pour vraiment démarrer cette belle saison en beauté, le débat aura lieu dans le ​pavillon d’accueil du Ballon Generali, au cœur du Parc André Citroën (15ème arrondissement). Inscription​ ​: débat ouvert à tous, entrée libre mais inscription obligatoire par ​retour de ​ mail à femmesdd@gmail.com (attention, il ne reste que quelques places).

08 avril 2015

[MàJ] 14 avril : débat sur l’égalité des chances

égalité des chances,insertion professionnelle,partenariat entreprise association,emploi,jeune

Le réseau Femmes & DD vous donne rendez-vous mardi 14 avril, de 18h30 à 21h, pour une conférence-débat autour de l’insertion professionnelle des jeunes issus de milieux modestes ou quartiers défavorisés.

Ce débat mettra notamment l'accent sur des retours d'expérience de partenariats entre les entreprises, les associations et les pouvoirs publics. Nous aurons ainsi le plaisir de recevoir :

  • Anne DESCHANEL, Responsable Développement Sociétal du Groupe La Poste
  • Julie LEVITTE, Responsable Partenariat Emploi de Carrefour France
  • Claire MONOD, élue du Conseil régional Île-de-France
  • Kadija JAMES, d​irectrice générale adjointe de Nos Quartiers ont des Talents 

Lieu: Publicis Consultants, entrée au 9 rue Feydeau - 75002 Paris
Modalités d'inscription: débat ouvert à tous, entrée gratuite mais inscription obligatoire en 2 mn via le formulaire : www.weezevent.com/conference-debat-sur-l-egalite-des-chan... (soyez rassuré, aucune carte bancaire n'est nécessaire)


Un cocktail vous sera proposé pour poursuivre les échanges à la fin du débat, vous serez invités à laisser une contribution libre à cette occasion.
 
Inscrivez-vous vite!

13 janvier 2015

L'éducation, arme d'instruction massive

voeux 2015, femmes, éducation, solidaritéSouhaiter une bonne année n’a jamais été aussi difficile, tant les récents évènements viennent la ternir. Peut-on se réjouir de voir un tel élan de solidarité d’une France toute entière qui se lève comme un seul homme, quand tant de conflits de part le monde s’enchaînent dans un parfait silence ? Pourquoi cet évènement – et pas un autre – nous a tant choqués ? Restons-nous donc de marbre face aux massacres perpétués, parce qu’ils se déroulent hors de nos frontières ? 132 enfants ont été massacrés par des Talibans au Pakistan à la mi-décembre, nos cœurs se seraient-ils durcis au point de plus être capables de nous en émouvoir ?

L’heure est à la réflexion – pas une simple réflexion sur des enjeux sécuritaires ou identitaires. Non, il est grand temps de questionner nos comportements et nos aspirations. A quel moment prenons-nous la peine de nous révolter face aux tragédies humaines ? Quel(s) paramètre(s) positionnons-nous en haut de l’échelle pour déclencher notre colère et notre envie d’agir ? Quel est donc le point de bascule ?

Au fond, si nous sommes capables de rester si souvent stoïques face aux drames et à la douleur touchant notre propre espèce, comment attendre des Hommes qu’ils se mobilisent pour la planète qui nous héberge ? A vous tous qui êtes acteurs du développement durable, combien de fois aurions-nous pu scander JeSuisLaTerre ?

La jeune pakistanaise Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix en 2014, tenait ce discours à l’ONU en 2013 "prenons nos livres et nos stylos. Ce sont nos armes les plus puissantes. Un enfant, un enseignant, un stylo et un livre peuvent changer le monde. L'éducation est la seule solution". Cette soif d’éducation a failli la tuer, victime d’une tentative d’assassinat des Talibans qui avaient ordonné de fermer toutes les écoles après la prise de la vallée de Swat en 2009, tandis que Malala appelait sans détour à ce que les filles puissent se rendre à l'école.

Prendre un crayon pour changer le monde ? Finalement c’est peut-être cela le point de bascule, où il a fallu la mort de caricaturistes pour conduire 4 millions de citoyens à descendre dans la rue sous l’indignation internationale.

Mais si les amalgames, les aveuglements et les idéologies sont combattus par l’éducation, nombreux sont ceux qui ont tout intérêt à laisser l’Humanité dans son ignorance, qu’il s’agisse de fanatiques religieux, de dictateurs ou de grands acteurs de la finance mondiale, à l’origine de tant de déséquilibres.

Plus que jamais, nous avons besoin d’informer, de transmettre les expertises et les savoir-faire pour éveiller les consciences et faire de cette éducation l’étendard de notre salut humain. Nous avons aussi besoin d’unir nos efforts, pas seulement pour gagner en efficacité, mais également pour se sentir moins seuls.

C’est l’essence même de notre réseau, l’énergie qui nous anime. Et c’est reparti pour un an. Au nom de toute l’équipe FDD, soyez les bienvenus.

Bien à vous,

Alric Baral

femmes,éducation,solidarité, arme

19 novembre 2014

Prochain débat 4 déc.: l'enjeu de la confiance dans l'économie de partage

économie collaborative, économie de partage, confiance, réputation, e-reputation, Drivy, ZenWeShare, juridiqueParticipez à notre prochain débat "Économie de partage et sites collaboratifs: quelles garanties pour établir la confiance?", le jeudi 4 décembre de 18h30 à 21h.

Face au nombre croissant de particuliers qui interagissent en ligne avec des inconnus (hébergement, covoiturage, vente, prêt...) et l'enjeu de devoir faire confiance en l'autre, cette nouvelle économie collaborative, plus solidaire, pose plusieurs questions : comment bâtir sa réputation et la diffuser? Quelles sont les garanties mises en place sur ces sites de partage pour protéger les particuliers? Quelles inquiétudes persistent et comment y faire face? Quels risques pour les acteurs de cette économie? Quatre intervenants seront présents pour en débattre:

Véronique LAGARDE, associée, Cabinet Lefèvre Pelletier & associés
Économies de partage : un partage juridiquement pas toujours simple
Benoit ALLIBE et Kevin BECKER, respectivement directeur fondateur et directeur marketing & communication de ZenWeShare
Comment l'internaute peut asseoir sa réputation et générer un capital confiance.
Camille HENRY, responsable Communication, Drivy
Les garanties mises en place par les entreprises et les inquiétudes des internautes qui persistent.

Lieu: cabinet Lefèvre Pelletier & associés, 136 av. des Champs Elysées - 75008 PARIS. Métro/RER Charles de Gaulle-Étoile ou ligne 1 Georges V.
Inscription: entrée libre mais inscription par mail obligatoire à femmesdd [at] gmail.com

13 octobre 2014

Interview de Femmes & Développement Durable: un réseau, un regard

Grandes Écoles, développement durable, femmes, mixité, interviewLa Conférence des grandes écoles, association française regroupant douze écoles supérieures françaises, a donné la parole au réseau Femmes & Développement Durable dans sa dernière lettre d'information d'octobre 2014.

Cet entretien a été réalisé dans le cadre du numéro spécial "Femmes et Science" du webzine Grand Angle que la Conférence des Grandes Écoles diffuse mensuellement à la communauté de l’enseignement supérieur (environ 30.000 abonnés).

Au delà de présenter l'association, le questionnement portait sur l'idée d'un éventuel "regard féminin" et des différences d'approches hommes / femmes, notamment au regard du développement durable - l'occasion pour le réseau de rappeler l'importance de croiser les regards pour créer des synergies.

Cliquez pour retrouver l'intégralité de l'interview.