30 juin 2010

Réunion le 24 juin 2010

La réunion du 24 juin a permis de finir l'année en beauté, avec près d'une trentaine de personnes présentes pour écouter nos intervenants:

  • Présentation de Neoplanete par sa fondatrice et directrice, Yolaine de la Bigne, qui a lancé le 1er magazine gratuit dédié au développement durable en 2007. Son objectif était simple, rendre le concept plus accessible au plus grand nombre, loin de l'approche anxiogène des médias, au travers d'un contenu plus glamour pour attirer le grand public. La philosophie de la publication repose donc sur trois piliers fondamentaux : la protection de l’environnement, la promotion d’une économie raisonnée en réaction au capitalisme débridé, et la notion sociale : le partage du développement et des richesses avec les pays émergents. Du "think local, act global" des années 90, le consommateur revient désormais au "think global, act local". C’est la somme de petits actes qui fait que notre monde changera.
  • Présentation de M.A. Garderobe, concept de recyclage textile créé il y a deux ans par Andrea Fuentealba et Marieanne Vigneau. Concept "ni bio ni développement durable", mais qui permet de réutiliser des matières textiles "qui ont déjà une histoire": des rideaux aux nappes, en passant par des chemises d’hommes.... pour les transformer en vêtements d’enfants ravissants et uniques. M.A. Garderobe soutient le fonctionnement d’un atelier de femmes à Madagascar. 
  • Présentation de Little Less Conversation, agence de conseil en communication lancée par Christophe Tourret et Stéphane Sourdillat, qui souhaite repositionner le DD entre les deux pôles "extremistes" pour ressortir d’une phase de défiance (notamment après le flop de Copenhague 2009) et développer une conscience éthique. Qu’est-ce qui vous démarque d’une agence classique? "On ne veut pas raconter n’importe quoi". Le crédo de l’agence: "faire rimer créativité et responsabilité".
  • Présentation de The Green Take, par sa fondatrice et directrice Jacobine Das Gupta, qui analyse les pratiques innovantes en matière de RSE, notamment en France et au Pays-Bas, au travers de la présentation d’initiatives dans différentes grandes villes en Europe pour sensibiliser les citoyens au développement durable: des concours d’étudiants (France) à la coopération entre un fournisseur d’énergie, une ONG et le secteur privé + citoyen (Hollande).

Écrire un commentaire